• Mariie Sprenger

Le mal du siècle



On estime que huit personnes sur dix souffriront au moins une fois dans leur vie d'un mal de dos. En cas de douleurs lombaires, rester allongé a des effets néfastes alors qu'au contraire, plus on vit normalement plus la situation s'améliore.





Si la sédentarité, l'obésité sont des facteurs à risque, le plus souvent, le déclencheur est une activité réalisée dans un moment de distraction.


Le mal de dos le plus fréquent est la lombalgie commune aiguë. Elle correspond à des douleurs dans le bas du dos. Dans le langage courant, on parle de tour de rein ou de lumbago. C'est certes douloureux, mais pas grave. Bougez selon vos douleurs ! Des études ont montré l'effet néfaste d'un repos complet.


La meilleure prévention est de conserver une bonne forme physique ainsi qu’un poids santé. Bouger régulièrement est essentiel, incluant des exercices servant à renforcer les muscles du tronc. Le renforcement des muscles a un rôle protecteur sur la colonne. Une musculature du dos bien entraînée stabilise la structure de la colonne vertébrale. Il faut également veiller à fortifier la musculature du thorax et de l’abdomen. Gymnastique et natation permettent de maintenir la motricité.


En cas de maux de dos qui persiste après plus de 6 semaines, la première chose à faire est d’en parler avec un professionnel de la santé, qui saura vous guider et vous proposer des solutions!




éditeur Wix.com

Sentier Santé