Les capillaires sont les vaisseaux sanguins les plus fins. Ils sont si fin que les globules rouges n’y passent qu’un par un. C’est dans le secteur des capillaires et uniquement là que le sang fournit aux tissus et aux cellules l’oxygène et les substances nutritives.

Lorsque les capillaires rétrécissent, la circulation du sang dans les tissus et les cellules n’est plus suffisante. Ceci n’a, dans un premier temps, pas de conséquences sur l’apport en substances nutritives, puisque nous n’avons besoin d’alimentation que toutes les quelques heures. Mais sans oxygène, nous ne pouvons survivre que quleques minutes. Et c’est là que se situe le problème car :

Un rétrécissement des capillaires entraîne rapidement un manque d’oxygène.

Pour survivre malgré tout, les cellules activent d’autres mécanismes de génération d’énergie; sans oxygène. Ceci fonctionne pour une durée limitée. Ce processus entraîne toutefois une augmentation des acides avec la conséquence suivante :

Le manque d’oxygène entraîne une hyperacidité.

Le manque d’oxygène et l’hyperacidité représentent une charge énorme  pour l’organisme. car le corps pénètre ainsi dans un cercle vicieux qui      décide ensuite de la maladie ou de la santé :

Charge/stress - Rétrécissement des capillaires - Manque d’oxygène Hyperacidité - Augmentation Charge/stress

 

De plus en plus de gens reconnaissent ces relations et exigent une médecine holistique.

Ceci signifie :

– le traitement des véritables origines

– l’observation du mode de vie individuel

– l’utilisation de substances médicinales issues de la nature.

Si nous observons le cercle vicieux des maladies populaires modernes, nous aboutissons tout naturellement à l’Aloe Vera car :

1) L’Aloe Vera agit sur l’origine, les capillaires rétrécis.

2) L’Aloe Vera est une plante bonne pour la santé comme les fruits et les

 

3) L’Aloe Vera fait partie des plantes médicinales les plus anciennes et les plus riches en tradition du monde.

Qu’est ce qui fait de l’Aloe Vera un moyen si excellent au sein de la médecine holistique ?

Sa faculté de rétablir une circulation sanguine saine dans les capillaires.

Car cela doit être le but des efforts pour une forte santé.

Ainsi nous pouvons dire que :

L’Aloe Vera  est un excellent moyen dans le médecine holistique.

Dans mon introduction, j’ai évoqué le fait que les influences dues à l’environnement et au mode de vie donnent un sens à la poursuite du développement en matière d’utilisation de l’aloe vera. Car à côté du rétrécissement des capillaires, il existe d’autres facteurs gênant la circulation du sang.

Parmi eux, on compte :

1) la fragilité des vaisseaux sanguins fins

2) le sang épais, circulant mal.

Vaisseaux sanguins fragiles

Avec l’âge, les vaisseaux sanguins deviennent plus fragiles. Ceci se ressent tout particulièrement sur les capillaires, qui sont des vaisseaux extrêmement fin. Lorsque la paroi de ces vaisseaux n’est plus assez solide, ils s’accolent et entravent la circulation du sang.

Pour remédier à ce problème, il nous faut un minéral que la médecine classique a trop longtemps ignoré : le silicium. Car non seulement pour les cheveux et les ongles, mais aussi pour nos vaisseaux sanguins :

le silicium est le minéral de la fermeté et de l’élasticité.

Malgré sa faible teneur, le silicium est un élément essentiel dans de nombreux processus, il est donc vital. Il a été prouvé qu’une carence en silicium a des conséquences négatives sur la fermeté et l’élasticité des os, des tissus et des vaisseaux.

Agglutination du sang

Le second aspect est la bonne circulation du sang. Si l’espace devient trop étroit pour les globules rouges, elles s’agglutinent. Ceci se produit en particulier dans les vaisseaux où la circulation est par principe plus lente : dans les capillaires. Ceci entraîne le danger de coagulation du sang. Ce mécanisme est considéré comme un déclencheur de l’infarctus. C’est pourquoi de nombreuses personnes prennent aujourd’hui des diluants de sang.

Mais ici aussi, la pharmacie naturelle propose un produit : l’acide gamma-linolénique (GLA ou AGL). Il compte parmi les acides gras oméga

 

Son rôle :

L’acide gamma-linolénique diminue l’agglutination du sang.

L’huile d’onagre est une parfaite source d’AGL. Elle est connue depuis longtemps en médecine ; elle joue en effet un rôle important dans le métabolisme de nos acides gras : on peut presque la qualifier de lubrifiant dans la circulation du sang. Dans la théorie des capillaires, l’acide gamma-linolénique joue un rôle important dans la reconstitution d’une oxygénation et d’une circulation sanguine saines.

Le résultat de cette nouvelle recherche sur les vaisseaux capillaires est donc :

Le silicium et l’acide gamma-linolénique entraînent un renforcement supplémentaire de l’aloe vera.

La médecine a longtemps pratiquement ignoré le silicium. Ce phénomène est en pleine mutation. Car la recherche moderne trouve toujours de nouveaux exemples indiquant l’importance de ce minéral pour le corps

– le silicium est important pour la fermeté et l’élasticité des os

– le silicium joue un rôle important dans les maladies vasculaires             

   (artériosclérose)

– le silicium est important pour la fermeté et la résistance des cheveux

   et des ongles

– le silicium est un activateur du système immunitaire.

Autrefois, lorsqu’il n’y avait que des céréales complètes, nous absorbions le silicium avec les produits céréaliers comme la farine complète. Ceci a changé quand nous avons commencé à préférer la farine blanche. En effet les céréales complètes contiennent une concentration importante de silicium. La farine blanche moulue ne nous en fournit pratiquement plus. La conséquence :

il existe aujourd’hui un manque de silicium dans l’alimentation.

Mais que se passe-t-il lorsque le corps manque de silicium ?…

En Asie le nombre de fractures du col du fémur est nettement inférieur à celui dans nos régions. Pourquoi? Les européens ont un apport en silicium inférieur à celui des asiatiques.

Et la science a constaté que :

Le manque de silicium diminue la densité osseuse.

Ceci est d’autant plus problématique que les personnes âgées prennent trop peu de calcium et de silicium. Le silicium est le minéral permettant aux os d’absorber le calcium. Et c’est ce qui renforce l’enveloppe osseuse.

Le manque de silicium a des conséquences directes sur les vaisseaux sanguins. La science suppose depuis un certains temps déjà un rapport entre l’artériosclérose et le manque de silicium.

Le manque de silicium favorise l’artériosclérose.

Le silicium est particulièrement important pour les plus petits vaisseaux, les capillaires. Ici, une carence signifie l’instabilité des parois hyperfines. La conséquence :

La carence en silicium favorise l’accolement des capillaires.

C’est pourquoi la théorie des capillaires considère très important le fait de renforcer la prise de silicium.

Même en cas d’utilisation correcte de l’Aloe Vera, il peut arriver que l’on n’obtienne pas un résultat optimal. Ceci peut être dû à une carence en silicium. Les parois des vaisseaux sont alors trop fragiles. La conséquence :

Malgré l’effet de l’Aloe Vera, une partie des vaisseaux capillaires reste obstruée.

Ceci concerne en particulier les personnes âgées car leur corps absorbe moins bien le silicium.

Etant donné que l’aloe vera contient trop peu de silicium, il convient de trouver une source de silicium supplémentaire. Car la recherche sur les capillaires a démontré ceci :

L’aloe vera et le silicium entraînent un effet renforçant sur les vaisseaux.

L’alimentation occidentale ne fournit pas toujours un apport suffisant en silicium. En particulier parce que seul le silicium contenu dans les plantes peut être vraiment bien absorbé par le corps. L’ortie contient beaucoup de silicium. La recherche sur les capillaires a montré que :

L’ortie associé à l’aloe vera est une source de santé optimale.

La Théorie des Capillaires

Par Peuser Michael

Les capillaires

Le diamètre d'un capillaire est bien plus fin que celui d'un cheveu. Les poumons en possèdent à eux seuls 300 000 millions

Le silicium

Il renforce l’action du zinc, du cuivre et du fer qui interviennent dans plus de 250 réactions biochimiques de l’organisme. 

Gel à Boire 

Aloe Vera Silvera

91% de gel pure de feuilles d'aloe vera 

7% miel de fleur

Avec extrait d'ortie pour un forte teneur en silicium naturel

Les polysaccharides au secours de votre digestion

L’aloé véra renferme des polysaccharides complexes qui interviennent dans de multiples processus métaboliques et favorisent les fonctions protectrices et digestives de l’organisme. Ce sont donc les polysaccharides qui oeuvrent à faciliter la désagrégation des grosses protéines alimentaires mal digérées par les sucs de l’estomac, et parfois responsables de la présence de toxines ou de fermentations au sein de la flore intestinale. Les polysaccharides contribuent ainsi à préserver et soutenir l’équilibre de toute la flore intestinale, et notamment lorsque l’organisme est confronté à des déséquilibres acido-basiques, ou à une paresse des organes intervenant dans la digestion. La flore intestinale jouant un rôle dans le maintien de bonnes défenses naturelles, l’aloe-vera se dote également d’une dimension fortifiante. A noter que sa riche composition permet aussi d’assainir naturellement la sphère intestinale. Rééquilibrant, apaisant, et stimulant au niveau du transit, l’aloe-vera est une véritable panacée pour le système digestif. 

éditeur Wix.com

Sentier Santé